• Conférence-Lectures Florence March Mardi 16 février 2016 20h

    Mardi 16 février 2016 - 20h-21h30 

    Conférence-lectures 1

    Florence March (Université Paul-Valéry Montpellier 3, IRCL UMR5186 CNRS),

    avec l'Association Mots passants : « Shakespeare : un théâtre citoyen »

    Lieu : Salle Rabelais, 29 bd Sarrail, Montpellier. Entrée libre

    Contact : florence.march@univ-montp3.fr 

     

    Le théâtre populaire de Shakespeare s'adresse à tous, sans distinction de classe sociale, de génération ou de sexe. Mêlant habilement les genres, les registres de langue, la prose aux vers, il se veut inclusif, à l'image de l'architecture en rond du Globe, un « O de bois ». Confiné hors les murs, dans les banlieues du Londres de la Renaissance, constamment remis en question par les autorités municipales et religieuses comme par les dissidents puritains, le théâtre public élisabéthain résiste et s'affirme comme le lieu du partage des idées, de la construction du débat et de l'émergence d'une conscience citoyenne, alors même qu'il n'a pas droit de cité. Tablant sur la curiosité et l'imagination du public, moteurs de son engagement dans le spectacle, le théâtre de Shakespeare fait confiance à l'homme.

     

    Florence March est professeur de théâtre britannique des XVIe et XVIIe siècles à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et membre de l'Institut de recherche sur la Renaissance, l'âge Classique et les Lumières (IRCL, Unité Mixte de Recherche du CNRS). À la croisée des études théâtrales et des études anglophones, elle travaille sur la place et la fonction de Shakespeare dans les festivals internationaux du sud de la France (Avignon, Montpellier, Nice). Elle a notamment publié Shakespeare au Festival d'Avignon. Configurations textuelles et scéniques, 2004-2010 (L'Entretemps, 2012), La Comédie anglaise après Shakespeare. Une esthétique de la théâtralité 1660-1710 (Presses de l'Université de Provence, 2010), Ludovic Lagarde. Un théâtre pour quoi faire (Les Solitaires Intempestifs, 2010) et Relations théâtrales (préface de G. Banu, L’Entretemps, 2010). Elle est co-directrice de la revue Cahiers élisabéthains et co-rédactrice en chef de la revue Arrêt sur scène / Scene Focus.

     

    Quelques mots sur l'association Mots Passants

    « Un mot, des mots qui passent… » Voilà de quoi est née l’association Mots passants de Montpellier. Fondée par Jean Gelbseiden, elle propose toute une diversité d’activités liées aux plaisirs des mots, de leur découverte et de leur partage. Outre des ateliers d’écriture et de lecture orale, l’association organise des lectures à thème, des lectures consacrées à l’œuvre d’un écrivain romancier ou poète dans le but de « faire connaître le patrimoine littéraire inépuisable qu’ont produit les écrivains dans l’espace et le temps ». Ces lectures sont souvent mises en espace ou en scène, pour en faire des spectacles à part entière, avec le souci de privilégier les textes.

     

    Site : http://motspassants.free.fr/. Contact : mots.passants@orange.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :